Malachite


La Malachite doit sa couleur verte à la présence de cuivre.

Cette pierre est facilement reconnaissable grâce à ses stries caractéristiques, ses bandes de couleur concentriques ou rectilignes vertes foncées ou claires.

Pierre ornementale par excellence, elle est utilisée dans la confection d'articles de décoration (boîtes, oeufs, plateaux etc.) mais aussi en bijouterie, principalement en taille cabochon ou en collier de boules. 

Réduite en poudre, la malachite était utilisée comme fard à paupière par les Egyptiens et les Grecs. Son utilisation sous forme de pigment était également très répandue dans les fresques et enluminures du Moyen-Age ou encore chez les peintres de la Renaissance italienne (Le Tintoret, Raphaël, Boticelli, Le Titien...)

En Russie, se trouvait un gisement dont le filon a permis d'extraire de grandes quantités de malachite. Cette mine a servi aux tsars pour la décoration de leurs palais (en plaquage sur les murs ou sur les colonnes).  

Le Tsar Alexandre 1er offrit des blocs de malachite provenant de Sibérie à L'Empereur Napoléon Ier après la signature du traité de Tilsit. Par la suite, ils ont été transformés en spectaculaires objets d'apparat (vasques, candélabres et vases) que l'on peut aujourd'hui admirer au Grand Trianon à Versailles.

Les principaux gisements se trouvent en République Démocratique du Congo, Australie, États-Unis, Mexique, Namibie et Chili.

Pierre de protection, la malachite améliorerait la capacité de persuasion, libèrerait les blocages émotionnels et aiderait à formuler des discours clairs et précis. Placée au niveau du chakra du coeur, elle permettrait de rétablir l'équilibre de l'âme.

Attention aux bains chauds, à la chaleur et aux produits chimiques comme l'ammoniaque qui altèrent la beauté de cette pierre.